Archives du blog

Kébab aux crudités d’été

Chez nous, c’est l’époque des tomates. Les quelques pieds du jardin donnent à plein, donc ce soir le repas était prévu à l’avance : tomates ! Alors certes les tomates du jardin c’est super bon, surtout quand on a eu la chance de pouvoir planter des variétés originales, mais bon des fois on a envie d’un truc un peu plus nourrissant qu’une salade de tomates aux tomates. C’est là que Mr Zahia a eu l’idée de faire un pain marocain.

Le pain marocain, c’est LE pain magique qu’on a le temps de préparer en rentrant du travail quand on se rend compte qu’on n’a plus de pain pour le repas du soir (et en plus c’est trop bon !).

Donc voilà. On avait des tomates, du pain marocain… Welcome le kebab aux crudités d’été !

Pour 1 gros pain marocain (2-3 personnes):

  • 175 ml d’eau
  • 1,5 CS d’huile d’olive
  • 1 cc de jus de citron
  • 1,5 à 2 cc de sel
  • 315 g de semoule de blé dur
  • 1,5 cc de levure de boulanger deshydratée

Après 15 minutes de pétrissage, étaler la pâte dans un moule à tarte, couvrir d’un torchon et laisser lever 1h environ à l’abri des courants d’air. Renverser la pâte dans une poêle et faire cuire 5 à 10 minutes de chaque côté, sans matière grasse.

Comme dit plus haut, le gros avantage de ce pain c’est qu’il est très vite fait, moins d’une heure de levage, et cuisson à la poêle en 15 minutes top chrono ! Donc certes on peut le faire à la main, mais quand on y pense à 18h30 je vous conseille plutôt la machine à pain (ou comment travailler et être une grosse flemmarde et pouvoir manger malgré tout plein de bon trucs fait maison !)

Pour la sauce au yaourt, sésame et menthe :

La solution de facilité, c’est de tartiner le pain directement de chèvre frais. Personnellement, j’avais envie d’une sauce vegan, et j’ai justement trouvé l’inspiration dans le livre Veggie de Clea:

  • 1 yaourt de soja nature
  • 2 cc de purée de sésame
  • un petit bouquet de menthe
  • 1 cc de jus de citron
  • sel

Mélanger la purée de sésame avec le yaourt, ajouter le jus de citron puis la menthe hachée et le sel au goût. Laisser reposer au frigo jusqu’au moment de servir.

Garnir le kébab :

Couper en dés 2 à 3 tomates, 1/2 concombre et 100g d’olives noires.

Couper le pain en portions individuelles et les ouvrir façon kebab, tartiner de sauce l’intérieur, et remplir avec les dés de crudités. C’est prêt ! Absolument délicieux ET frais ET roboratif ! (J’ai même pas eu envie de dessert après ça, pour vous dire !)

Crumble express chocolat-noisette

J’ai testé la crème au tofu soyeux : c’est absolument magique, en un coup de mixeur on peut avoir une petite crème dessert qui se tient bien, aromatisée au choix suivant les ingrédients qu’on ajoute : chocolat-noisette, spéculos, fruits…

Alors pour le repas de fin d’année de l’escrime, j’ai voulu en refaire, mais façon tarte pour que ça soit plus facile à manger. Sauf que j’ai aussi voulu la faire au chocolat au lait, et horreur, malheur, si la crème était extra ferme avec le chocolat noir, elle est cette fois-ci restée coulante. Donc pour éviter les désagréments de ce genre, je vous propose ici la version crumble, comme ça on est sûr d’avoir toujours un dessert réussi, que la crème soit ferme ou coulante.

Commencer par préparer la garniture :

  • 400g de tofu soyeux
  • 200g de chocolat au lait à desserts (j’aime pas le chocolat trop fort et je préfère largement le chocolat au lait, mais on peut le remplacer par du chocolat noir en ajoutant éventuellement plus de sucre ou en diminuant la quantité de chocolat)
  • 3 CS de purée de noisettes
  • Sucre glace ou sirop d’agave (suivant les goûts)

Verser le chocolat fondu avec tous les ingrédients dans le bol de votre robot favori, et mixer 1 à 2 minutes pour obtenir un mélange homogène et bien aérer la crème. Ajouter du sucre glace ou sirop d’agave au goût si besoin, et mixer à nouveau. Verser le mélange dans un plat ou des verrines et réserver au frais.

Pendant que la crème commence à refroidir, préparer le crumble :

  • 100g de biscuits nature (type petit beurre par exemple)
  • 50g de purée de noisettes

Et hop, on ressort son robot favori, et c’est reparti pour un tour ! Cette fois-ci on ne mixe que les biscuits, jusqu’à obtenir une poudre grossière. On peut aussi les mettre dans un sac à congélateur ou un torchon et les écraser avec un rouleau à patisserie, mais je trouve qu’on obtient plus facilement une poudre régulière avec le robot. Verser dans un saladier et ajouter la purée de noisettes et le sucre, mélanger avec les doigts jusqu’à obtenir une texture de crumble. Emietter sur la crème.

Le mieux, c’est à de laisser la crème reposer plusieurs heures au frais, et de n’ajouter le crumble qu’au moment de servir pour qu’il reste bien croustillant. Mais on peut aussi le déguster aussitôt si on est pressé, ou bien mettre le crumble à l’avance sur la crème.

Variante : Pour un crumble aux fruits, simplement étaler une compote de fruits au fond du plat, et saupoudrer d’un crumble minute en variant les ingrédients suivant les goûts : purée d’amandes pour un crumble à la rubarbe, purée de pistaches pour un crumble aux fruits rouges, spéculos pour un crumble aux pommes…