Archives de Catégorie: Dessert

Brownie vegan

Il y a encore peu de temps je ne jurait que par LA recette de Brownie de ma maman. Tes bonne, mais aussi très grasse, tes lourde et tes sucrée. J’ai enfin réussi à la veganiser. Toujours aussi bonne, toujours aussi sucrée (on peut pas tout changer d’un coup non plus !) mais beaucoup moins gras et lourd en bouche.

image

Ingrédients :

  • 120g de chocolat 70%, ou 180g de 50%
  • 250g de sucre
  • 100g d’huile neutre
  • 50g de purée de purée d’amandes blanches)
  • 6 CS de graines de chia ou de lin
  • 200 ml de lait végétal
  • 1cc de vanille liquide
  • 20g de farine
  • 1 tasse de noix

Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le chocolat avec l’huile.
Moudre les graines finement et les mélanger avec le lait. Si vous n’avez pas de moulin à graines, il est aussi possible de mixer directement le mélange graines + lait dans un blender. Laisser reposer le mélange quelques minutes, jusqu’à ce qu’il épaississe.
Ajouter le sucre et bien mélanger.
Ajouter la vanille et le chocolat fondu.
Ajouter enfin la farine petit à petit.
Verser dans un moule à manquer dont le fond a été tapissé d’une feuille de papier sulfurisé (indispensable pour pouvoir démouler le brownie). Faire cuire une vingtaine de minutes. Vérifier la cuisson en trempant un couteau au centre. Il est normal que celle-ci ne ressorte pas parfaitement propre, mais il ne doit plus y avoir de pâte « liquide » dessus.

Variantes :

  • Remplacer la purée d’amandes par de la purée de noisettes pour un brownie façon nutella.
  • Il est possible d’utiliser une gousse de vanille et même de la faire infuser dans le lait végétal avant de le mélanger aux graines. Par contre attention ! Le mélange lait + graine épaissi d’autant plus s’il est chaud. Et personnellement je trouve que c’est du gâchis de s’embêter à mettre de la vraie vanille dans une recette où on la sent si peu…

Crumble express chocolat-noisette

J’ai testé la crème au tofu soyeux : c’est absolument magique, en un coup de mixeur on peut avoir une petite crème dessert qui se tient bien, aromatisée au choix suivant les ingrédients qu’on ajoute : chocolat-noisette, spéculos, fruits…

Alors pour le repas de fin d’année de l’escrime, j’ai voulu en refaire, mais façon tarte pour que ça soit plus facile à manger. Sauf que j’ai aussi voulu la faire au chocolat au lait, et horreur, malheur, si la crème était extra ferme avec le chocolat noir, elle est cette fois-ci restée coulante. Donc pour éviter les désagréments de ce genre, je vous propose ici la version crumble, comme ça on est sûr d’avoir toujours un dessert réussi, que la crème soit ferme ou coulante.

Commencer par préparer la garniture :

  • 400g de tofu soyeux
  • 200g de chocolat au lait à desserts (j’aime pas le chocolat trop fort et je préfère largement le chocolat au lait, mais on peut le remplacer par du chocolat noir en ajoutant éventuellement plus de sucre ou en diminuant la quantité de chocolat)
  • 3 CS de purée de noisettes
  • Sucre glace ou sirop d’agave (suivant les goûts)

Verser le chocolat fondu avec tous les ingrédients dans le bol de votre robot favori, et mixer 1 à 2 minutes pour obtenir un mélange homogène et bien aérer la crème. Ajouter du sucre glace ou sirop d’agave au goût si besoin, et mixer à nouveau. Verser le mélange dans un plat ou des verrines et réserver au frais.

Pendant que la crème commence à refroidir, préparer le crumble :

  • 100g de biscuits nature (type petit beurre par exemple)
  • 50g de purée de noisettes

Et hop, on ressort son robot favori, et c’est reparti pour un tour ! Cette fois-ci on ne mixe que les biscuits, jusqu’à obtenir une poudre grossière. On peut aussi les mettre dans un sac à congélateur ou un torchon et les écraser avec un rouleau à patisserie, mais je trouve qu’on obtient plus facilement une poudre régulière avec le robot. Verser dans un saladier et ajouter la purée de noisettes et le sucre, mélanger avec les doigts jusqu’à obtenir une texture de crumble. Emietter sur la crème.

Le mieux, c’est à de laisser la crème reposer plusieurs heures au frais, et de n’ajouter le crumble qu’au moment de servir pour qu’il reste bien croustillant. Mais on peut aussi le déguster aussitôt si on est pressé, ou bien mettre le crumble à l’avance sur la crème.

Variante : Pour un crumble aux fruits, simplement étaler une compote de fruits au fond du plat, et saupoudrer d’un crumble minute en variant les ingrédients suivant les goûts : purée d’amandes pour un crumble à la rubarbe, purée de pistaches pour un crumble aux fruits rouges, spéculos pour un crumble aux pommes…